Crusader of Azeroth

Venez vous plongez dans le monde d'Azeroth où la guerre fais rage! Vous pouvez devenir chef d'une race, simple seigneur ou encore paysans (pas mal tout en faite, assassin, soldat, fermier...) /!\
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ross' O' Spadon, Pirate Astucieux [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ross' O' Spadon



Messages : 6
Pièce d'or : 6190
Date d'inscription : 25/03/2017

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
0/75  (0/75)
Équipements et Compétences:

MessageSujet: Ross' O' Spadon, Pirate Astucieux [Validé]   Lun 27 Mar - 17:19

Nom du personnage : O' Spadon

Prénom :Ross'

Âge : 20 ans (soit l'équivalent de 18 ans humains et vachement peu pour un Elfe)

Faction : Neutre. Personne n'aime les Semi-Elfes, même pas ceux-ci. Encore moins quand ce sont des pirates.

Race: Semi-Elfe, d'humain et d'elfe.

Classe: Boucanier

Métier: Charpentier de navire.
       Un pirate ne fait pas que piller et piller, Il est un marin et a  quand même l'obligation de bosser tranquillement,  parfois.

Type de Personnage: Paysan






Description physique : Je suis châtain, les cheveux assez courts. Vous n'en verrez que très peu car je porte un bandana rouge en casi-permanence. Mes yeux prennent la couleur du temps qu'il fait dehors chaque jour: plus il fait beau, plus mes yeux sont bleus, et à l'inverse, plus ils virent vers le vert et le gris. Le nez fin, une fine bouche et un début de barbe pousse sur mon visage, légèrement bleuté comme le reste de mon corps à certains endroits. Sinon, oui, j'ai des oreilles légèrement pointues, mais mon côté humain n'est pas mit de côté pour autant, vu qu'elles ne sont pas aussi longues.

Une bonne partie des pirates sont représentés comme des marins musclés, habillés plus ou moins légèrement selon l'endroit où ils naviguent, comme tout moussaillon. Certains sont équipés de membres artificiels, tels qu'un œil de verre, un cache-œil, des crochets... Je ne possède que le côté assez musclé de ces gens là, mais pas de cicatrices ou autres substituts comme des, de jambe de bois... Et tant mieux d'ailleurs.

Pour ce qui est des vêtements, je porte généralement un simple haut de couleur brune tandis que mon pantalon que j'ai raccourcis pour le laisser tomber jusque à un peu en dessous de mes genoux est plus blanc, du moins sauf vers le bas, il a tendance à traîner dans l'eau et donc à prendre une couleur verdâtre par endroits, mais c'est léger et je le nettoie souvent. En plus de camoufler mon caleçon, il est serré d'une ceinture d'arme en cuir renforcé qui maintient mon espadon et mon tromblon autour du bassin, ce qui est pratique pour dégainer rapidement. J'ai aussi une sacoche qui est tenue par mon épaule afin de stocker quelques petits bibelots ou des documents, bijoux, munitions et flacons de poudres. Je porte de petites bottes en cuir sur la terre ferme et des tatanes quand je suis sur le navire.

Description Psychologique : Les gens ne se tromperont pas en me qualifiant de pirate qui veut la belle vie sans travailler: c'est pour ça que je suis pirate après tout. Par contre, devenir le plus grand pirate de tous les temps, commander le Black Pearl, trouver la Fontaine de Jouvence, bah... C'est pas l'urgence, pour ma part. Non, juste de l'argent, m'acheter des trucs, avoir peut-être une femme, boire un coup quand j'ai soif... Si possible du bon fût avec des camarades sympathiques, voila ce que je veux! Rien à foutre de la justice, des gros objectifs, je trouve que ceux qui s'arrachent les couilles à la pince pour ça perdent leur temps et le confort... Ce que je ne me gêne pas de leur piquer dans le dos au passage.

Je ne suis pas très poli dans ma manière de m'exprimer, et je m'en moque. Je ne me considère en rien comme un gentilhomme, je m'exprime comme je le veux, quand je veux, où je veux. Bon par contre j'évite de dire ce genre de chose au capitaine, il risque de me faire passer à la planche... après m'avoir sectionné un bras. Je provoque, je suis expressif. J'aime prendre des risques lors de mes actions, à parier sur un truc inutile, m'amuser à faire les paris ou à tirer sur le premier imbécile qui me prends pour un con en tentant de piquer ma bourse... Maaaa... Je suis un pirate, je n'ai pas d'honneur!

Au combat comme pour me sortir d'une situation dangereuse ou gagner des paris, comme une interpellation de gardes, partie de carte ou autres problèmes, j'ai l'habitude d'utiliser mon astuce pour contourner ou contrer le petit soucis. Un coup de pied dans les parties, utiliser le décor pour me déplacer, saisir la chope de rhum -sniiif... Un si bon rhum!- Pour l'envoyer sur la figure de mon adversaire... Quel gâchis.... Mais ça marche dans une bonne partie des cas.

Autre détail, j'ai tendance à être sentimental avec les objets qui me marquent. Par exemple, mon sabre ainsi que mon bandana me sont très précieux, et à mes heures perdues, j'entretien tout ce petit tas d'objet, qu'il soit utile, décoratif, ou encombrant. Je suis aussi bien penché sur l'alcool, je ne refuse que rarement un verre.


Histoire :

Je suis né il y a de cela vingt ans d'une union entre une elfe et un soldat humain,  mais ça,  Vous l'avez déjà remarqué puisque je vous dis que je suis un semi-elfe. Cependant,  le fait d'avoir des parents de deux races différentes n'étaient pas banales pour l'époque, du moins,  pas pratiquées avant l'année de ma naissance. Pourquoi ? C'est assez simple en fait. Ce ne fut que cette année là, Et sans parole en l'air que les humains ainsi que les "hauts" elfes reunirent de nouveau leur forces face à je ne sais pas trop quoi. Les rencontres entre un peuple à la fois doté d'une beautée naturelle d'un côté avec un autre légèrement plus bourrin mais tout aussi sympathique a entraîné dans son lot de petits enfants entre les deux. Oui vous savez,  ce que vous appelez "les pitits bâtards ". Et je suis l'un d'eux.

Malgré une bonne partie de l'entourage de mes parents -qui n'ont pas eu qu'un rapport en tête mais bien la volonté de vivre ensemble pour toujours, C'est ça l'amooour-  qui m'appréciais, de même pour mes propres grands parents, Il y avait comme une sorte de distance sociale provoquée par les humains n'arrivant que plus tard dans la ville où j'étais... Même cas pour les elfes nouveaux venus, qui ne comprenaient pas comment cela se fait-il que nous ne sommes pas tués des la naissance,  ou encore d'autre qui nous considères juste comme des gens louches.

J'ai profité de l'éducation partielle de mes parents pour m'apprendre à parler, compter dans ma tête sans utiliser mes doigts, calculer... Mais pas la lecture. Pourquoi ? Tout simplement parce que j'avais bien trop la flemme de choisir qu'elle langue prendre en première... Enfin bon. Au milieux des autres enfants,  Et ce jusqu'à mes quinze ans, J'ai appris la langue orale de la provocation, le foutage de gueule, ce qui me fit déceler en moi un certain goût pour tout ce qui était de poutrer les autres. Oui car comme j'ai la flemme de travailler sur un éventuel métier de misère pour un salaire de merde avec un esclavagiste en tant que patron,  car n'oublions pas que ce sont les entrepreneurs qui se sont installés,  eux qui n'aiment pas les hybrides, qui n'hésitent pas sur les moyens pour nous prendre pour des cons, Et accessoirement nous provoquer ou même nous tabasser.

Je passais donc mes journées à ne rien faire de concret. Mon seul passe-temps était de jouer avec le sabre de mon grand'pa. Je voulais être soldat plus tard,  mais quand j'ai appris les efforts qu'il fallait faire, ainsi que le fait que le confort de vie et le risque de mort est on ne peut plus énorme,  je me suis dis qu'en fait, non.

Un jour, Mon grand'pa qui se sentais faible à cause du temps m'appelais dans sa chambre. Il ne risquais pas de mourir,  loin de là, mais il savait qu'il n'avait plus la possibilité de faire grand chose, maintenant,  à part profiter de sa retraite et de la vie familiale. Il m'apreciais beaucoup, se faisait du soucis pour moi quant à mon avenir,  C'était pour cette raison qu'il m'a fait venir pour en discuter.

Il me demandais ce que je comptais faire, car malgré mes origines, je ne peux pas rester un enfant longtemps. Nous discutions longuement de ce que je faisais, de mes objectifs: ma volonté de vivre dans le confort, de faire ce que je veux sans travailler pour Balthazar Picsou, Et aussi de me mettre sur la gueule à des gens, accessoirement. Il réfléchisse quelque temps,  avant de rire dans sa barbe. Il posa une main sur mon épaule avant de me dire que le mieux,  ce serait d'être pirate. Il plaisantais,  Bien sûr...  Mais moi,  Toujours dans mon monde, je n'avais pas pris ça pour une farce,  mais bien pour une véritable réponse.

Oui,  Quand on a du temps devant soi,  On ne fais pas trop d'effort pour son avenir.

Cette réflexion faite, je pris soudainement l'envie de travailler pour me préparer à être pirate. Comme je savais déjà nager grâce à mes longues heures de baignades dans les lacs quand je jouais, ce n'était pas un problème de risquer la noyade. Cependant, je savais qu'être un pirate uniquement doué pour le combat ne servais à rien. Je pris donc l'initiative de faire quelques petits boulots par ci par là dans divers endroits: nettoyeur, croupier, assistant, exerçant même des métiers à risques de minage à l'explosif, en allumant une dynamite avant de courir et sauter sur les rails pour éviter d'être enseveli. Je finissais donc par entretenir les outils avant de finalement, avec les économies de mon salaire et de quelques légers emprunts dans les caisses de chaque patron, je me mis à longer la côte vers Stormwind après avoir emprunté quelques navettes et surtout l'Espadon de mon grand'pa, qui me l'a offert car il n'en a plus besoin et que je prends des risques en voyageant.

Mes parents se posaient des questions mais la seule chose dont ils étaient sur était que j'allais faire ma vie. De mon côté,  C'était plutôt le calme plat. Pas une vague. Jusqu'à ce qu'une tempête  anima fortement le petit bâtiment sur lequel j'étais. Je me mis donc aussi en tête d'aider à rafistoler le navire,  avant de me faire charpentier temporairement pour être utile sur le pont.

Une fois à Stormwind, je fis des allers retours chaque jours entre chantier navale et auberge, passant un petit séjour au bout de quelques mois aux mers du Sud pour m'armer d'un tromblon. Maintenant,  j'attends à l'âge de vingt ans un type louche dans une taverne pour prendre le large...  Et me tirer de ce monde de boulot merdique.


Compétences :

       - Armures Niveau 1: Recoudre les tissus, le cuir, renforcer les zones métalliques d'une armure ou même les personnaliser, c'est toujours bien de s'en occuper, car à la fin, même si on est blessé,  On se dit que l'on n'est pas encore mort.

       - Matelot Niveau 1: Avant d'être pilleur,  je suis un marin. Du coup,  je m'occupe avec nécessité de l'entretien du navire, réparation, nettoyage, améliorations mineures, vigie, navigation...  

      - Assommoir Niveau 1: Généralement, infliger des dégâts aux gens, c'est pas très efficace en soit avec leurs armures et autres conneries du genre. Par contre, les poutrer assez fortement pour les interrompre dans leur combat n'est pas une mauvaise idée. Et puis quand on comme moi, On sais très bien que le temps de tuer quelqu'un c'est vachement long par rapport à l’assommer.

       - Coup Critique: Étant donné que je cherche souvent le point faible des ennemis -endroits sensibles ou non- ou que j'entreprenne des actions très acrobatiques et risquées, je me suis habitué à faire à peu près tout et n'importe quoi. Du coup, J'ai plus souvent l'occasion de faire quelque chose de vachement classe.


Compétence de base:

        - Arme Niveau 1: Rien de pire que mon arme qui ne parvient même plus à percer un deuxième trou de balle à quelqu'un complètement à poil ou même couper du jambonneau fumant. Du coup, Ça sert toujours d'entretenir et parfois améliorer mon armement et celui de l'équipage.


Aura : Endurance.

Armement :
 
       - Espadon: Je vous préviens d'office. Ce n'est pas une épée à deux mains que manient les gros malades qui se jettent à poil dans la mêlée, C'est un sabre à une main fait pour les combats rapides et nécessitant de la précision. Cet espadon n'a pas une valeur marchande formidable, mais à mes yeux, Il n'a pas de prix. Je le tiens de mon grand'pa.

       - Tromblon Court Gobelin: Un modèle fait pour un tir puissant et précis à courte distance et rechargeable rapidement, c'est à dire en huit seçondes gousset en main. Je l'ai acheté à un marchand d'arme gobelin, il s'est avéré très utile et facile d'entretien. Pour le recharger, il suffit d'un peu de poudre à canon ou de feu d'artifice et des billes de métal... Ou des munitions du bon calibre.

But dans la vie : Du rhum, une femme, Et d'la bière, bordel des dieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ross' O' Spadon, Pirate Astucieux [Validé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Daiku : Le Pirate homme-loup ![Validé]
» le pirateur pirate
» Dread Mac Farlane, Apprentie Pirate : jeu de lettres !
» Ma prèz ! [validé]
» [Horde Pirate] La Dent Noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crusader of Azeroth :: Hors-Jeux :: Fiches de personnages-
Sauter vers: